Que faire devant les dangers actuels

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 385 messages dans 132 sujets

Nous avons 26 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est CÉLINA

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 3 Oct - 11:41


    Vieux moulins à vents

    Partagez
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 16:00

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 16:01

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 16:09

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 16:12

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 16:15

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:05

    Historique des Moulins
     
    L'histoire des moulins commence par la recherche de moyen mécanique pour moudre les céréales de l'antiquité à l'industrialisation.
     
    1. Le type le plus anciennement connu des appareils à broyer les céréales est la meule dormante plane, sur laquelle on écrasait le grain à l'aide d'une molette, par un mouvement de va-et-vient. Les plus anciens exemplaires trouvés jusqu'à présent appartiennent à la civilisation natoufienne (Palestine, vers 10000 av. J.C). En France, les meules dormantes ont existé dès le néolithique ancien dans la zone méditerranéenne (6000 av. J-C)
     
    2. Au IIème siècle av. J-C., dès avant l'arrivée des Romains, le moulin à mouvement rotatif est apparu en Gaule. Le moulin « à bras» primitif était formé de deux disques de pierre superposés: une meule inférieure fixe (dormante) et une meule supérieure « allante », qui tournait.
     
    3. A Rome, à Pompéi et dans les villes romaines d’Afrique du Nord, les moulins se composaient deux parties : en bas, la meta, de forme conique était fixe ; le catillus, en forme de sablier, s'emboîtait dessus et tournait sur pivot.
     
    4. Il y a deux mille ans étaient connus les mécanismes suivants:
    - la roue motrice horizontale (avec transmission directe du mouvement à la meule tournante), attestée un peu partout (Orient, Occident, pays nordiques) bien avant l’ère chrétienne;
    - la roue motrice verticale, d'abord à pales plates ou aubes, puis à augets de formes diverses, avec transmission aux meules par l'engrenage rouet lanterne, évoquée vers 85 av. J-C. dans un texte écrit par Antipater de Thessalonique.
    Les Romains avaient découvert le moulin à eau (mola aquaria, hydromula) en Asie Mineure, dans le royaume de Mithridate, au Ier siècle av. J-C. Il passa en Italie un peu avant notre ère et de là gagna le reste de l’Europe. L’architecte romain Vitruve en donne la description dans son dixième traité. (Il ne fait pas de doute aujourd’hui que le petit moulin rustique à roue horizontale a précédé de plusieurs siècles le moulin à roue verticale.)
     
    5. Au IVème siècle, une véritable usine de meunerie s'implanta à Barbegal, près d'Arles.
    Ce n'est qu'au IVème siècle aussi que les moulins à eau et à vent sont apparus en Europe. Il a fallu attendre le IXème siècle pour que les seigneurs et le clergé construisent les premiers moulins à fours "Banaux" : nom issu de la taxe dont était redevable chaque meunier exerçant.
     
    6. En 536, lors du siège de Rome par les Gooths, les aqueducs étant coupés. Bélisaire imagina de remplacer les moulins, qui se trouvaient dans l’impossibilité de tourner, par des bateaux-moulins actionnés par le courant du  Tibre. Ils y demeurèrent en usage.
     
    7. Vers la fin du Xème ou le début du XIème siècle s’instaura la banalité. Les moulins, dits banaux ou baniers, appartenaient aux seigneurs, qui obligeaient leurs sujets à venir y moudre leur grain.
    Le seigneur exerce sur les terres et sur les hommes un pouvoir de contrôle et de juridiction. Il exerce la police et rend la justice. Comme il exerce son pouvoir sur le pays, le seigneur va faire entrer les rivières sous son autorité. Cette prérogative devient insensiblement proche de la propriété. En fait, ce n'est pas de propriété qu'il faut parler mais de justice : la justice que le seigneur impose sur la forêt, les ponts, sur les chemins, s'exerce aussi sur les rivières. Le contrôle de la rivière s'exerce alors sur tous les usages : le simple puisage, la navigation, le flottage du bois et l'installation des moulins. Or les moulins sont essentiels, ils participent à "la révolution technologique médiévale". Ils sont fort nombreux dès le XIème siècle. Le droit du seigneur est très net. Il le fait installer sur la rivière qui coule en son fief ; il impose aux habitants de la seigneurie de venir moudre leurs grains en contre partie du paiement d'une taxe. C'est le ban du moulin. Le seigneur peut aussi concéder le droit de construire un moulin. Tout cela marque son pouvoir sur la rivière. On en viendra à dire que la rivière qui coule dans le fief appartient au seigneur du fief.
    La banalité
    Dès l'époque  mérovingienne, les moulins tombent sous le coup de la loi salique : cette loi germanique, sorte de Code pénal et civil établi au IVème et Vème  siècles, considère que le moulin appartient au propriétaire d'un grand domaine, châtelain ou abbaye. Dès le Xème siècle, les seigneurs et les abbés s'appuient sur cette loi pour récupérer la manne que représentent les moulins, presque tous à eau. Leur argument est le suivant : seuls les propriétaires des cours d'eau non navigables ont le droit d'en utiliser l'eau. Ils font donc construire de nombreux moulins, et le fonctionnement est confié à un meunier.
    La banalité qui a subsisté jusqu'à la Révolution. La loi a été abolie le 17 Juillet 1793.
    Les personnes qui viennent moudre au moulin, paient un droit, appelé le « droit de mouture », qui peut aller jusqu'à un dixième des céréales : le moulin est dit « banal » tout comme l'est à l'époque le four à pain, c'est-à-dire qu'il appartient au ban, la circonscription d'un suzerain.
     
     
    8. En 1086, on mentionne l'existence de moulins actionnés par la marée à Douvres.
     
    9. C'est à 1137, d'après des recherches récentes, que remonte la première mention connue d'un moulin à vent en Occident, dans le sud-est de l'Angleterre. Vers 1180, on trouve des attestations en Normandie, en Flandre, puis dans les villes d'Arles et de Tarascon (vers 1250) et même au Moyen-Orient: en 1189, au siège de Saint-Jean d'Acre, pour parer aux difficultés de ravitaillement, les croisés construisirent sur place un moulin à vent, le premier à exister en Syrie. En 1191, un certain nombre de litiges montrent que le moulin à vent n'avait pas été prévu par le droit féodal; il troublait l'ordre économique de la banalité. Après un certain temps il devient lui aussi presque partout banal.


    extrait de [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:06

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:08

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:11

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:23

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:24

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:25

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    avatar
    callo
    Admin

    Date d'inscription : 09/03/2010

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par callo le Sam 20 Fév - 17:40

    Le moulin dit d'Alphonse Daudet, à Fontvieille, où Alphonse Daudet n'a jamais habité.
    Mais qui lui inspira les lettres de mon moulin .

    Contenu sponsorisé

    Re: Vieux moulins à vents

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 23:52