Hier et aujourd'hui
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paul Noël

Aller en bas 
AuteurMessage
gallo
Français
gallo

Date d'inscription : 09/03/2010

MessageSujet: Paul Noël   Dim 17 Fév - 12:11


La Paul Noël est une rose originale qui avec ses pétales pointus ressemble au dahlia et nous enchante, avec son coloris rose crevette pastel de rose ancien aux reflets jaune soufre , mis en valeur par son feuillage vert luisant. Ses fleurs  ébouriffées et charmeuses,s'épanouissent en pompons de 6 cm de diamètre, rassemblées en petits bouquets tout le long des tiges. gardent leur coloris jusqu'à la défloraison.
Son parfum de pomme embaume durant presque 5 semaines en été.
Comme la plupart des rosiers liane, il n'est pas ou faiblement remontant, mais cette superbe variété offre l'avantage de se plaire à mi-ombre, ou même à l'ombre en climat chaud.Ce grand rosier est une obtention de Rémi Tanne, rosiériste amateur originaire de Rouen, datant de 1913. Issu d'une hybridation entre le Rosa wichuraiana et le rosier hybride de Thé ’Monsieur Tillier. 'Paul Noël' atteindra facilement 3 à 5 m de hauteur pour une envergure de 1.80m environ. Ses longues tiges flexibles sont épineuses et couvertes d'un petit feuillage vert sombre, qui reste  sur la plante assez tard en saison.  Ce rosier très vigoureux peut néanmoins être, selon les conditions de culture, sensible à l’oïdium.
Comme les autres grimpants de moins de 4.50m, il peut parfaitement être conduit en grand arbuste; il "montera" moins que palissé, et, après trois années de culture, modèrera sa croissance tout en gardant une vigueur appréciée. Il peut être conduit en pleureur.
appréciée.



Il peut être conduit en pleureur, ornera aussi un portail, les grillages et les petites pergolas, sera planté derrière des massifs un peu trop stricts.
Le rosier Paul Noël s'adapte à tout type de sol, même lourd ou sablonneux, pour peu que l'on soigne la plantation, qu'il ne manque ni d'eau pour son installation, ni de nourriture. Plantez-le en terre ordinaire bien travaillée et drainée et à une exposition ensoleillée ou mi-ombragée, voire à l'ombre en climat chaud et très ensoleillé. Plantez-le en automne, jamais lorsqu'il gèle.
Les branches âgées de 2 ans sont les plus florifères. Il est utile de réduire les tiges ayant fleuries l'année précédente à 3 ou 4 boutons, ou taillées à 15 cm. Les nouvelles tiges solides seront palissées et les vieilles éliminées si nécessaire. Assez rustique, ce rosier résiste à -20° et, si malgré tout, après un hiver trop rude, les branches gèlent jusqu`au sol, cette liane reprend de la base au printemps.  Si nécessaire, au printemps, après les risques de gel, on peut pratiquer une taille légère.(Voir conseils des autres grimpants ci dessus)

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Noël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Jeune Parque, Paul Valéry
» [Dowswell, Paul] Etranger à Berlin
» Bernardin de Saint-Pierre : Paul et Virginie
» RIP Paul le poulpe
» [Doherty, Paul C] Le livre du magicien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRANCE d'hier et d'aujourdhui :: FRANCE d'hier et d'aujourdui :: FLORE-VÉGÉtAUX-
Sauter vers: