Que faire devant les dangers actuels

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 385 messages dans 132 sujets

Nous avons 26 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est CÉLINA

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 3 Oct - 11:41


    Cet étudiant sait comment transformer l’eau salée en eau potable pour trois fois rien!

    Partagez
    avatar
    CÉLINA
    Admin

    Date d'inscription : 14/02/2016

    Cet étudiant sait comment transformer l’eau salée en eau potable pour trois fois rien!

    Message par CÉLINA le Lun 6 Fév - 12:55

    Cet étudiant sait comment transformer l’eau salée en eau potable pour trois fois rien!

    Un étudiant de la ville US de Portland, dans l’Oregon, a découvert une méthode simple et bon marché pour transformer l’eau salée en eau potable. Sa découverte a capté l’attention des principales compagnies et universités technologiques, tels qu’Intel et le MIT.

    Chaitanya Karamchedu ou plutôt Chai, comme il le préfère, est étudiant à l'École supérieur des Jésuites. Il est jeune et a déjà plein de projets en tête:
    « Une personne sur huit n'a pas accès à l'eau potable, c'est un problème terrible et il doit être résolu. La meilleure source d'eau est la mer […], mais le problème, c'est que c'est de l'eau salée… Les méthodes de désalinisation coûtent très chères et elles sont difficiles à mettre en œuvre à la grande échelle ».

    « L'eau de mer n'est pas totalement saturée en sel », a-t-il expliqué.
     
    L'ingénieux étudiant américain a alors décidé d'ajouter du polymère, qui absorbe les molécules de sel présentes dans l'eau. Auparavant, les scientifiques avaient essayé de séparer l'eau du sel, mais avec peu de succès. 
    Alors que les scientifiques se concentraient sur les 10 % de sel présents dans l'eau de mer, Chai a décidé de s'intéresser aux 90 % restants, explique son professeur de biologie, le Dr. Lara Shamieh.
    source

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 23:52